Créez des applications Cloud-natives à l'aide d'IBM Cloud Object Storage

Les applications Cloud-natives exploitent et combinent des exécutions cloud – comme des conteneurs, des ressources cloud pour le stockage de données, et des fonctions de sécurité et de conformité de la plateforme – pour offrir de la valeur à vos utilisateurs finaux et une efficacité accrue à votre entreprise. Les développeurs peuvent générer des applications intégrées à l'aide d'exécutions de calcul et de microservices, et utiliser les services IBM Cloud Object Storage pour le stockage de données.

IBM Cloud Object Storage est idéal pour stocker de grandes quantités de données non structurées, car sa structure simple et non hiérarchique peut être mise à l'échelle de façon très souple. Il offre un stockage distribué et accessible par API qui peut être intégré directement dans les applications. Sa facilité d'intégration avec les exécutions, les conteneurs et les microservices d'IBM Cloud permet aux développeurs d'intégrer rapidement IBM Cloud Object Storage en tant que stockage de persistance des données pour les flux d'applications Cloud-natives, et de mettre à jour facilement et efficacement les composants d'application.

Diagramme illustrant les composants utilisés dans le développement d'applications Cloud, y compris le stockage d'objets

Cas d'utilisation communs

Créer des applications cloud nouvelle génération

Créez des applications intégrées à l'aide d'exécutions de calcul (ex. : conteneurs, machines virtuelles et non virtualisées) et de microservices (ex. : SQL Query, Watson AI and Analytics), et utilisez les services IBM Cloud Object Storage pour le stockage de données.

Moderniser des applications pour les exécuter dans le cloud

Transformez vos applications existantes pour les exécuter dans le cloud et utilisez IBM Cloud Object Storage comme stockage de données cloud. Ne craignez plus de perdre vos données : des options de résilience et de chiffrement en assurent la protection.

Créer et exécuter des applications pour appareils mobiles et dispositifs intelligents

Utilisez IBM Cloud Object Storage pour stocker dans le cloud vos applications mobiles centrées sur les données, et collecter/stocker de grandes quantités de données IoT non structurées à destination de vos applications pour dispositifs intelligents.

Fonctions de stockage d'applications Cloud-natives

Mise à l'échelle sans limites

IBM Cloud Object Storage est idéal pour stocker de grandes quantités de données, car sa structure simple et non hiérarchique peut être mise à l'échelle de façon très souple. Vous n'avez pas besoin de gérer ou de mettre à disposition vos données en continu – il vous suffit d'accéder à votre stockage et de les consommer. Stockez vos données de contenu, y compris des fichiers de support, des images, des vidéos, des documents et des fichiers au format natif, sans limites. Votre répertoire contient trop de données ? N'ayez crainte. Avec IBM Cloud Object Storage, il n'existe pas de véritables répertoires ni aucune limite pratique en ce qui concerne le nombre d'objets contenus dans un compartiment de stockage.

Connecter vos applications et vos exécutions à vos compartiments de stockage

Avec les services IBM Cloud, les clients peuvent mettre à disposition un compte et un compartiment IBM Cloud Object Storage, créer des données d'identification et associer le service Kubernetes à leur compartiment de stockage, le tout très simplement.

Microservices sur IBM Cloud

Tirez parti de microservices à l'aide de modèles d'application cloud tels que Docker, Cloud Foundry et IBM Cloud Functions, basé sur Apache OpenWhisk. Bénéficiez de plusieurs options d'implémentation pour les microservices comme Java™, Node.js, etc. Utilisez IBM Cloud Object Storage comme stockage de persistance des données avec des microservices sur IBM Cloud, et étendez la puissance de vos applications avec IBM Watson® et d'autres services cloud.

Stockage accessible par API

L'interaction avec IBM Cloud Object Storage se fait au niveau de l'application via une API, et les objets sont stockés ou extraits avec des commandes simples. L'API IBM Cloud Object Storage est une API basée sur REST qui prend en charge un ensemble commun de fonctions API S3 pour l'accès programmatique. Des kits de développement de logiciels (SDK) sont disponibles pour Java, Node.js et Python, avec prise en charge de la gestion des identités et des accès ainsi que de l'authentification HMAC. IBM Cloud Object Storage permet des écritures et des réécritures entièrement atomiques, mais pas de modifications partielles. Ce comportement est plus proche de celui d'une base de données et simplifie grandement le développement d'applications.

Sécurité et chiffrement

Sécurisez et protégez vos données grâce à nos options de chiffrement intégrées et à nos fonctions de sécurité et de droits d'accès aux stratégies. Comme d'autres services sur IBM Cloud, IBM Cloud Object Storage est sécurisé à l'aide d'IBM Identity and Access Management et offre une prise en charge intégrée des politiques et des droits d'accès. L'équipe DevOps peut définir des droits d'accès de niveau compartiment pour les utilisateurs et les applications, et les kits de démarrage IBM facilitent la configuration de vos applications pour accéder à vos compartiments IBM Cloud Object Storage. IBM Cloud Object Storage prend en charge à la fois les clés d'API natives IBM Cloud et le mécanisme d'authentification OAuth2, ainsi que l'authentification HMAC pour les applications tierces et les kits de développement de logiciels (SDK).

Options de résilience

Les informations stockées dans IBM Cloud Object Storage sont chiffrées et disséminées dans plusieurs régions géographiques. Votre application peut être déployée dans de nombreux emplacements : les données suivront automatiquement. Votre équipe DevOps n'a pas besoin d'en gérer la durabilité ou la disponibilité. Les compartiments sont créés en fonction de l'option de résilience que vous aurez choisie, qui détermine l'emplacement physique et la résilience des objets stockés dans ce compartiment. IBM Cloud Object Storage est disponible avec trois options de résilience : centre de données unique, régional ou interrégional.