Accès aux données et gestion à distance

Le stockage dans le cloud permet aux applications de transférer leurs données sur un réseau de serveurs connectés distants. Elles peuvent ensuite les gérer et y accéder depuis n'importe où. L'accès se fait par une API Web qui fonctionne avec les applications client.

Il existe quatre types de stockage principaux :

  • Stockage personnel : Des services qui permettent de stocker des données personnelles et de les synchroniser entre plusieurs terminaux.
  • Stockage public : Un fournisseur de stockage dans le cloud qui gère entièrement les données d'une entreprise hors site.
  • Stockage privé : Le fournisseur de stockage dans le cloud opère sur site dans le centre de données de l'entreprise.
  • Stockage hybride : Un mélange de stockage dans le cloud public et privé.

Pourquoi le stockage dans le cloud

Icône – Accessibilité du stockage dans le cloud

Accessibilité
Les utilisateurs peuvent accéder aux données stockées dans le cloud depuis n'importe où avec un accès à internet, et depuis de nombreux types de terminaux.

Icône - Récupération des données dans le stockage dans le cloud

Récupération de données
En transférant leurs données hors site, les entreprises peuvent mieux garantir la continuité de leurs opérations.

Icône - Des coûts réduits grâce au stockage dans le cloud

Coût
En utilisant l'équipement de stockage distant d'un fournisseur de cloud, les entreprises évitent d'avoir à acheter leur propre équipement.

Considérations pour le stockage dans le cloud

  • SécuritéComme l'accès aux données se fait en ligne, des contrôles doivent authentifier les applications et les utilisateurs. Les entreprises peuvent également avoir besoin d'un chiffrement des données.
  • Espace de stockageLe stockage dans le cloud peut devenir coûteux avec un grand volume de données. Les solutions hybrides ou sur site peuvent aider à réduire les coûts.
  • Bande passanteAvec un service réparti sur plusieurs sites, l'équilibrage de charge gère les problèmes de réseau. Dans certains cas, une mémoire cache peut être bénéfique.
  • Interface de gestionLes fournisseurs proposent différents panneaux de commande Web avec leurs services. Il faut en choisir un qui ait les options dont on a besoin.

40 trilliards d'octets de données

Le logiciel de stockage devrait supplanter le matériel de stockage d'ici 2020. Il devra alors gérer 40 zettaoctets (40 trilliards d'octets) de données.

Perspective IBM : Trois options de stockage dans un monde de cloud hybride

Photo de Steven Uniack, Responsable Adoption Cloud pour IBM Cloud

Steven Uniack
Responsable Adoption Cloud et Architecte en chef, IBM Watson and Cloud Platform
Twitter : @suniack

La croissance du stockage se poursuit à un rythme élevé, entraînée par de nouvelles charges de travail comme l'analytique, la vidéo ou les applications mobiles. Avec l'augmentation de la demande, la plupart des entreprises informatiques sont sous pression continue pour réduire les coûts de leur infrastructure informatique par l'utilisation de ressources cloud partagées.

Il est vital pour les concepteurs de logiciels et les architectes de solutions de choisir la solution de stockage appropriée ou, dans de nombreux cas, la combinaison appropriée. Pour leur stratégie de cloud hybride, les entreprises peuvent combiner un stockage dédié sur site avec un stockage partagé hors site. Quelle que soit la combinaison, il est important non seulement de bien considérer la localisation, le modèle de déploiement (privé, public, hybride), la taille et le coût, mais également de bien comprendre les principaux types de stockage.

Stockage par blocs

Le stockage par blocs continue d'être la base pour la plupart des applications d'entreprise. Il peut prendre différentes formes avec différents niveaux de performances et de disponibilité — du stockage relié directement à l'hôte avec son nombre élevé d'IOPS et son faible temps d'attente pour les utilisations intensives, au bloc virtualisé avec un nombre d'IOPS moyen ou faible pour les applications plus générales ou éphémères.

Bien que l'emploi du stockage par blocs par les développeurs (via un système d'exploitation) décline avec l'utilisation de plateformes applicatives de plus haut niveau, le type de stockage sous-jacent reste le bloc.

Stockage de fichiers

Également appelé stockage en réseau, le stockage de fichiers a longtemps été le pilier du partage de fichiers entre utilisateurs et dans les applications. La nature même des protocoles de stockage de fichiers comme NFS et CIFS rend l'adoption du stockage dans le cloud plus facile qu'avec les blocs. Néanmoins, les considérations en termes de temps d'attente réseau et de débit sont plus élevées selon la distance entre l'application et le fournisseur de stockage dans le cloud. Les fournisseurs de cloud comme IBM offrent des options de stockage de fichiers qui peuvent être combinées avec les systèmes de stockage sur site traditionnels pour créer une solution de stockage hybride.

Il est également possible d'utiliser une passerelle de stockage dans le cloud qui fournira un stockage virtuellement illimité à une application sur site existante. Une passerelle de stockage dans le cloud est un dispositif (matériel ou logiciel) résidant dans un centre de données et connecté au stockage d'objets Cloud. Cela peut être un moyen efficace d'introduire une solution de stockage dans le cloud hybride sans avoir besoin de repenser entièrement une application existante.

Stockage d'objets

Nombre des nouvelles applications « nées dans le cloud » utilisent le stockage d'objets comme principal mécanisme de stockage. L'utilisation d'API REST HTTP simples est la solution de stockage parfaite pour les développeurs : ils n'ont pas à se soucier des systèmes de fichiers ou autres appels de bas niveau au système d'exploitation.

Le stockage d'objets n'est pas réservé aux nouvelles applications ; il peut être utilisé pour répondre aux besoins supplémentaires des applications existantes. Il peut également servir de solution pour la sauvegarde et la reprise après incident en remplacement des solutions sur bande hors site pour réduire le temps de restauration des données.

Le futur du stockage dans le cloud hybride prend de l'ampleur au fur et à mesure que les entreprises développent de nouvelles applications et étendent celles qui existent pour des solutions de Cloud public ou privé. Par ailleurs, l'adoption du stockage défini par logiciel évolue avec l'augmentation de la virtualisation, de l'automatisation et de l'évolutivité de l'environnement de stockage des entreprises. La clé pour adopter la bonne solution est d'élaborer une stratégie de stockage adaptée à votre transition vers le cloud et qui corresponde aux besoins de vos applications.

Créez un cloud personnalisé avec les solutions de stockage d'IBM