Inclusion

Meet Ingrid: a Neurodivergent QA Specialist and Proud IBMer (EN, FR)

Share this post:

(4 min read)

IBM thinks about diversity the way we think about innovation—both are essential to the success of our business. When we innovate, technology becomes smarter for clients and creates new opportunities for growth. When we incorporate diversity into our business, we create better innovations and outcomes.

In 2017, IBM partnered with Specialisterne to deploy IGNITE Autism Spectrum Disorder (ASD), a program that helps transform spectrum talent by employing them locally to bring differentiated value to our clients.

To give our readers a glimpse of the work environment and experience, we interviewed IBMers who have self-identified as being on the Autistic spectrum and are part of the IGNITE ASD program.

Hi Ingrid! Can you please give us a bit of background about yourself?

“My name is Ingrid Weiss. I was one of the lucky ones diagnosed young at around seven years old. My head was in the clouds as a kid—everything from wanting to be an artist, graphic designer, six different kinds of scientists, and a video game developer. In college, I started out in Physics but changed to Informatics as I found it fit my love of merging creativity and technology better.

Everything about interviews—whether seeming to need to read minds over the phone, following dozens of unspoken guidelines, or getting dressed in uncomfortable clothes—was always an intimidating experience. It was tough getting rejected repeatedly despite being told how good my resume looked for my age. I got a few internships here and there, but those didn’t really seem to change much from where I was sitting at the time.”

How did you come across the job at IBM? How would you describe the application process?

“I’ll be honest, my mom brought the 2017 IBM Specialisterne program to my attention while I was deep in my job hunt, and I mostly applied for it so I got something done that day. The major difference is that the interview process wasn’t a one-and-done affair. It took place over the course of a whole month where we could ease into a working schedule and display our unique talents, which felt good. Finally getting work felt amazing and terrifying because now I could finally make it on my own in the adult world without training wheels. That meant new opportunities for both success and failure. Thankfully, my experience has more been the former than the latter.

What is your experience so far working at IBM? Please share with us the environment, the kind of impact you make through your daily work and, looking to the future, how do you see your career evolving? 

“IBM has been a unique and balanced workplace compared to the experiences I had with internships that were either strict or too hands-off. I know what’s expected of me from the project and the center, and they’ve been willing to listen and work with me when things were unclear. There’s a good structure so I know what to expect, but enough freedom to learn and grow through the many learning resources and knowledge-sharing events. I’ve made friends both inside and outside the project, got to see tangible good at the end of the day, month, and year, and that helps a lot with self-confidence. Going forward, I see myself as a person who can bridge the gap for clients hoping to bring legacy infrastructure and programs up to the current leading edge.”

 

Rencontrez Ingrid : une spécialiste de l’assurance qualité neurodivergente et une fière IBMiste

Chez IBM, diversité et innovation vont de pair : les deux sont essentielles au succès de nos activités. Nos innovations donnent lieu à une technologie plus intelligente pour les clients et génératrice de nouvelles occasions de croissance. La diversité mène, pour sa part, à de meilleures innovations et de meilleurs résultats.

En 2017, IBM s’est associée à Specialisterne pour déployer le programme IGNITE Autism Spectrum Disorder (ASD) afin d’aider à transformer le talent de personnes vivant avec une condition du spectre de l’autisme en les embauchant localement pour apporter une valeur différenciée à ses clients.

Pour la troisième partie de ce blogue, nous en apprendrons plus sur des IBMistes qui se déclarent autistes.

Salut Ingrid, pouvez-vous nous parler un peu de vous?

“Je m’appelle Ingrid Weiss. J’ai eu la chance d’être diagnostiqué tôt, alors que j’avais environ sept ans. J’avais la tête dans les nuages ​​quand j’étais une enfant. Je voulais être une artiste, une conceptrice graphique, six types de scientifiques différents et une développeuse de jeux vidéo. J’ai commencé l’université dans un programme de physique, mais j’ai changé pour l’informatique du programme correspondant à mes passions pour la créativité et la technologie.

Tout ce qui concerne les entrevues, qu’il s’agisse de lire dans les pensées d’une personne au téléphone, de respecter les douanes de lignes directrices ou de l’obligation de s’habiller avec des vêtements inconfortables avec toujours une expérience intimidante. Sans compter la difficulté d’être rejetée à plusieurs reprises tout en me faisant dire que mon CV était excellent pour mon âge. J’ai fait quelques étapes ici et là, mais, de mon point de vue à l’époque, je n’avais pas été qu’ils avaient une grande incidence.”

Comment avez-vous trouvé votre emploi chez IBM? Comment décririez-vous le processus de demande d’emploi?  Comment décririez-vous le processus de candidature?

Pour être honnête, ma mère m’a montré le programme d’IBM en collaboration avec Specialisterne de 2017 pendant que j’étais à la recherche d’un emploi, et j’ai posé ma candidature simplement pour accomplir quelque chose ce jour-là. La plus grande différence était que le processus d’entrevue ne se déroulait pas en une seule rencontre. Il s’est déroulé pendant un mois entier, au cours duquel nous avons pu nous adapter à un horaire de travail et démontrer nos talents uniques, ce qui nous a fait du bien. Finalement, obtenir un emploi était à la fois fantastique et terrifiant puisque je pouvais enfin me débrouiller seule dans le monde des adultes sans soutien, ce qui signifie des occasions de réussir, mais aussi d’échouer. Heureusement, mon expérience a occasionné plus de réussites que d’échecs.”

Comment se déroule votre expérience chez IBM jusqu’à présent? Grâce à votre travail quotidien, quel genre d’incidence avez-vous sur le monde extérieur? Comment envisagez-vous votre cheminement de carrière?

“IBM offre un environnement de travail unique et équilibré, comparativement aux expériences que j’ai eues dans le cadre de stages qui étaient trop stricts ou qui manquaient d’encadrement. Je sais ce que les gens du projet et du centre attendent de moi et ils sont prêts à écouter et à travailler avec moi quand les choses ne sont pas claires. Il y a une bonne structure qui fait en sorte que je sais à quoi m’attendre, tout en ayant suffisamment de liberté pour apprendre et progresser grâce aux nombreuses ressources d’apprentissage et aux événements de partage de connaissances. Je me suis fait des amis dans le projet et à l’extérieur de celui-ci, ce qui m’a permis de vivre une bonne expérience après une journée, un mois, puis une année, et cela m’aide grandement à avoir confiance en moi. Désormais, je me vois comme une personne qui peut combler l’écart avec les clients et je souhaite moderniser les infrastructures et les programmes désuets et les rendre à la fine pointe de la technologie.”

 

Click here to rate this article

Rate this article :

More Inclusion stories

Neurodiversity at IBM: When Doing the Right Thing Brings Success for Us All (EN, FR)

English Francais (4 min read) IBM thinks about diversity the way we think about innovation—both are essential to the success of our business. When we innovate, technology becomes smarter for clients and creates new opportunities for growth. When we incorporate diversity into our business, we create better innovations and outcomes. In 2017, IBM partnered with Specialisterne to […]

Continue reading

From Serving Coffee to Writing Code – How One IBMer Changed the Future of this Apprentice

(5 min read) By Tony Byrd   “Are you serious?” This was my first thought when someone suggested that I make the change from serving coffee to developing code. After all, I don’t have any experience in that field. I have been serving coffee for the last seven years. Speaking of coffee. Have you ever […]

Continue reading

Meet Cecilia, Army Veteran and Apprentice at IBM

(2 min read) By Cecilia Duffus Looking back at what led me to IBM, it truly is an engrossing tale of how I got here. While considering different options on my transition out of the military, my mentors said I have a great story to tell for interviews. Active Duty  I started off in the […]

Continue reading