Intelligence Artificielle

Les technologies au service des pratiques durables

Share this post:

Comment passer des déclarations d’intention à la définition d’une feuille de route puis à l’action ? Voilà la grande question que se posent de nombreuses entreprises face à la nécessité de verdir leur activité. IBM propose des services et solutions pour les accompagner.

D’après une récente étude de l’IBM Institute for Business Value, 44% des dirigeants citent le manque de données comme un obstacle à leur transition écologique et 35% indiquent ne pas savoir comment la technologie peut les aider à gérer cette transition.

« Ce n’est pas une fatalité », explique Sheila O’Hara, Sustainability Technology Lead, IBM car nous pouvons vous assurer que la technologie va justement vous aider à passer à l’action.

Cependant, « Avant de passer à l’action, il faut définir une stratégie. Les IBM Consulting Sustainability Services peuvent vous y aider, en définissant une feuille de route technologique et méthodologique adaptée à votre entreprise ».

 

Envizi Sustainability Performance Management pour le reporting

Le responsable RSE devra rendre compte des actions de l’entreprise auprès de nombreux acteurs : le Comex tout d’abord, qui contrôlera la mise en œuvre de la stratégie de développement durable, ainsi que ses performances ; les investisseurs, qui doivent pouvoir estimer le risque climatique relatif aux opérations menées par les entreprises sur lesquelles ils misent ; les consommateurs, de plus en plus exigeants dans ce secteur ; les collaborateurs, en particulier la population de « natifs du développement durable » qui se profile ; les fournisseurs et partenaires et – enfin – le régulateur.

La solution IBM Envizi Sustainability Performance Management aide à consolider les données environnementales, à calculer l’empreinte carbone, à identifier les opportunités d’amélioration et à rationaliser/industrialiser la génération des rapports.

IBM Envizi Sustainability Performance Management prend en charge l’entièreté de la thématique ESG (Environnement, Social, Gouvernance). Cette solution va donc au-delà des aspects environnementaux en permettant de suivre les sujets comme la contribution communautaire de l’entreprise, la diversité et inclusion dans l’entreprise et le respect des conditions de travail. Envizi est donc un outil capable de traiter toutes les données environnementales et sociétales prises en considération dans le cadre d’une politique de RSE. Il saura les collecter, les analyser, générer des rapports et assurer de la gestion de performance. Le moteur d’agrégation de données collectera les informations au travers de l’un de ses 500 connecteurs intégrés.

 

Environmental Intelligence Suite pour les calculs et risques

Avec IBM Environmental Intelligence Suite, vous allez pouvoir anticiper – et donc vous préparer – à des évènements météorologiques extrêmes, lesquels deviennent malheureusement de plus en plus fréquents ».

Les fonctionnalités d’analyse géospatiale et les données de The Weather Company, une filiale d’IBM, permettront de mesurer le risque climatique qui pèse sur vos installations et équipements et de cibler des régions à faible risque ou proposant des conditions spécifiques. Elles s’appuient sur une base de données de 7 Po, qui est en train d’être doublée.

De plus, IBM Environmental Intelligence Suite offre la capacité d’intégrer le calcul des émissions carbones sur les différents scopes (dans toutes les activités de l’entreprise) :
1. Émissions internes
2. Émissions liées à la production
3. Émissions sur tout le cycle de vie du produit
De cette façon, cela permet aux gens de prendre des décisions avec la connaissance de l’impact environnemental associé.

 

Quelques exemples d’actions

Voici trois axes autour desquels pourra s’architecturer une stratégie de développement durable.

Des installations et actifs intelligents capables de réduire les besoins en énergie : « Chez IBM, nous gérons nos actifs immobiliers avec des solutions comme Maximo et Tririga, qui font remonter leurs données dans Envizi », explique Sheila O’Hara. « Envizi cartographie nos différents bureaux et l’énergie qui y est consommée. Il analyse ces données afin de proposer des pistes d’amélioration. Grâce à cette technologie, nous avons pu ajuster un certain nombre de systèmes (éclairage, chauffage, ventilation) et économiser ainsi 3400 MWh, soit l’équivalent de la consommation moyenne annuelle de 700 à 800 ménages français, ce qui n’est pas négligeable ». L’utilisation de la technologie a ainsi permis d’aider IBM à atteindre ses objectifs en matière d’empreinte carbone.

Une infrastructure informatique durable : « Des solutions comme IBM Turbonomic Application Resources Management aident les entreprises à optimiser le déploiement de leurs workloads et ainsi à minimiser l’empreinte carbone de leurs infrastructures IT. Notez par ailleurs que des systèmes comme l’IBM z16 ont été reconnus pour leur aspect innovant et durable ».

Des chaînes d’approvisionnement circulaires : « Un important travail doit être effectué sur la chaîne d’approvisionnement, qui doit proposer plus de transparence et mettre l’accent sur l’économie circulaire. Plus globalement, c’est toute la supply chain qui doit être optimisée. Les outils de l’IBM Supply Chain Intelligence Suite permettront de mettre en place une chaîne logistique responsable, avec une traçabilité assurée par la blockchain, une réduction de l’empreinte carbone liée au transport, ainsi qu’une meilleure gestion des déchets ».

La notion de collaboration est primordiale pour aller encore plus loin sur le terrain du développement durable. Citons deux exemples intéressants :

  • La Flex Platform qui met en relation les entreprises et les fournisseurs d’énergie en leur permettant de trouver des offres adaptées, mais également en récompensant les entreprises qui acceptent de réduire leurs besoins en énergie lors de pics de consommation.
  • Cyclop qui assure la traçabilité des déchets, répondant ainsi aux exigences de transparence et de suivi des déchets imposées aux filières soumises à la loi AGEC (Anti-Gaspillage pour une Économie Circulaire).

Pour en savoir +, visionnez l’intervention de Sheila O’Hara et Bernard Pucci lors de THINK Paris « Favoriser les pratiques durables avec la technologie » !

 

Sustainability Software Leader - IBM France

More Intelligence Artificielle stories
11 octobre 2022

DEFIS : Pour une performance réinventée

Dans « Défis : pour une performance réinventée », ouvrage de référence de la transformation digitale d’IBM et Hub Institute, 70 décideurs et experts réévaluent la notion de performance pour la construction d’un avenir qui dépasse la seule dimension économique en vue d’une transformation éthique et durable. Préface d’Alex Bauer, Directeur Général IBM Consulting France. C’est peut-être un […]

Continue reading

19 septembre 2022

Sigma Qomity renforce son offre de SOC-as-a-Service avec IBM QRadar

L’équipe cybersécurité de Sigma Qomity a décidé d’outiller son SOC avec le SIEM[1] IBM QRadar on Cloud. Après une première année d’utilisation, Sigma Qomity a gagné en maturité et en maîtrise sur cette solution, qui permet de sécuriser les infrastructures du groupe, mais également celles de ses clients.   Conseil, intégration, développement sur mesure, infogérance […]

Continue reading

12 septembre 2022

La puissance de l’innovation hybride et multicloud crée une expérience client cohérente dans tous les secteurs d’activité

Par Nicolas Meyerhoffer, Vice-Président, Managing Director Financial Services, IBM Technology, le 12 septembre 2022 Pensez au taux et au rythme d’innovation que nous connaissons tous en tant qu’utilisateurs à l’ère numérique actuelle : qu’il s’agisse d’initier en toute sécurité une transaction bancaire au moment opportun, de changer rapidement un vol à la dernière minute sur l’application […]

Continue reading