Cloud

Call For Code 2020 : une équipe française parmi les finalistes !

Share this post:

Une équipe française 100% féminine est en finale de Call For Code 2020 grâce au coaching d’IBM Cloud et IBM Est Centre Méditerranée !!

C’est en mars que tout démarre au KMØ

KMØ accompagne la transformation digitale des industriels et soutient le développement des entreprises numériques : tout l’écosystème KMØ a été pensé autour de ce double enjeu. Situé à Mulhouse, il favorise les collaborations et dope l’attractivité du territoire. Hébergeur d’entreprises, d’écoles telles que Epitech ou le Cnam, incubateur de startups, ….c’est un lieu de rencontres.

Les fréquents échanges avec IBM sur un projet cross entreprises régionales favorisent la bonne entente et le dialogue avec 2 des principaux actionnaires de KMØ. L’un d’eux, ancien Doyen de la faculté de Haute Alsace s’inquiète en cette période de confinement que les étudiants ne trouvent pas de stages en entreprises, ni de sujets à traiter. La discussion tourne alors rapidement sur le challenge captivant et la formidable opportunité que représente Call For Code 2020.

Call for Code : comment l’équipe française s’est formée ?

Call for Code, a pour objectif d’unir les développeurs du monde entier pour créer des applications, basées sur des technologies open source, afin de résoudre les problèmes les plus urgents de la planète. Cette année, la volonté est d’innover autour de solutions #Techforgood pour réduire l’impact du changement climatique ou contribuer à la lutte contre le Covid 19.

Rapidement la question se pose : pourquoi ne pas créer une équipe locale ?

En ligne avec la volonté d’IBM d’être actif auprès des métropoles, naît alors un nouveau projet collaboratif piloté par Nicolas Ullmann et Eric Roussillon afin de développer l’usage de nos technologies Cloud.

S’ensuit le recrutement de profils motivés et la sélection des candidats pour créer l’équipe avec Solène et Fatima, toutes 2 étudiantes en licence Miage, qui vont donc travailler avec une équipe de coachs de KMØ et d’IBM Cloud.

L’équipe a étudié les projets déjà soumis aux Calls for Code précédents qui proposaient des solutions pour aider les populations et services de secours dans le cadre de catastrophes naturelles, longuement discuté sur le concept de Techforgood, échangé avec des spécialistes IA et autres scientifiques…

Le sujet apparait naturellement : Comment faire pour ne pas aggraver la situation de notre planète ? Il faut éduquer nos enfants à respecter la nature, à utiliser raisonnablement les ressources de notre planète !

António Guterres, secrétaire général des Nations Unis souligne que « Nous sommes responsables de la crise climatique – et nous devons y apporter des solutions. Nous avons les outils : la technologie est de notre côté » mais agir en amont fait également partie de la solution….

L’apprentissage par le jeu est un moyen clé pour les enfants de développer des compétences sociales et cognitives, et c’est également une manière ingénieuse de leur apprendre le changement climatique.

L’équipe est créée, le sujet est trouvé !

N’Eco : une application ludique pour sensibiliser au réchauffement climatique

Il faut à présent créer et déployer l’application. Pour ce faire Solène, Fatima et Mélissa, recrutée au cours du projet, auront durant plusieurs semaines le support d’une large équipe dans laquelle chacun apporte ses compétences :

  • le développement du Front avec Catherine Ezvan,
  • Pascale Xelot-Dugat pour l’elevator pitch de présentation,
  • l’expertise d’IBM Cloud Public avec Lionel Macé,
  • Vincent Bracq pour DB2,
  • Yves Hoelvet sur nos outils Watson,
  • Et pour le coaching et le management quotidien de l’ensemble du projet Eric Roussillon

Le 31 juillet, dernier jour de remise des dossiers c’est un peu tendu, le timing est serré mais ça y est c’est dans la boîte :

https://www.youtube.com/watch?v=b3KkMpS8z4g&feature=youtu.be

 

L’application N’Eco basée sur IBM Cloud utilise DB2 et Watson Assistant, Angular, Spring Boot en Java est née. Elle met au défi les enfants à travers des jeux sur des sujets tels que la durabilité de l’eau, le recyclage, la déforestation et la qualité de l’air pour les sensibiliser de manière ludique au réchauffement climatique.

N’Eco, solution française dans le top 16 des finalistes de Call For Code 2020 parmi 8000 projets !

Le 16 septembre tombe la bonne nouvelle : N’Eco s’est placée dans le top 7 des solutions en Europe et dans le top 16 au niveau mondial, parmi 8000 autres idées.

Et c’est ainsi que, pour la première fois, nous avons la chance d’avoir une solution française qui fait partie des finalistes #CallforCode 2020 : https://developer.ibm.com/blogs/call-for-code-2020-regional-finalists/

Les deux étudiantes timides et inquiètes sont à présent de jeunes chefs d’entreprise ! Elles continuent leurs études en Master tout en ayant endossé le statut d’étudiantes-entrepreneuses pour bénéficier d’aide et de support pour développer N’Eco, ajouter de nouvelles fonctionnalités.

Call For Code 2020 Awards : résultats le 15 octobre à 17h. Go N’Eco !

Tout comme nous elles attendent impatiemment l’annonce des vainqueurs de Call For Code 2020.

Rejoignez-nous le 15 octobre à 17h pour le Call For Code 2020 Awards : la célébration des gagnants européens. Cet événement virtuel célébrera les développeurs qui se sont mobilisés et ont proposé des solutions innovantes en Europe afin de réduire l’impact du changement climatique et des pandémies.

Call For Code 2021 : à vous de jouer

Vivez en direct l’annonce de la meilleure solution européenne et découvrez comment vous pouvez vous contribuer au Call For Code en 2021.

Inscrivez-vous !

Participer au call for code c’est rejoindre un mouvement de :

  • Plus de 400 000 développeurs, data scientists, experts & innovateurs
  • Plus de 179 pays
  • Plus de 15 000 applications créées

 

Le vainqueur du Call For Code mondial aura le privilège de gagner :

  • 200,000 dollars
  • Un support open source de la Fondation Linux
  • Des rencontres avec des mentors et investisseurs potentiels
  • Un support sur l’implémentation de leur solution à travers le Code and Response™

Avec le soutien de la fondation Linux et IBM Services Corps, l’enjeu est de s’assurer que les applications gagnantes soient réellement déployées là où elles seront utiles.

Félicitations à toute l’équipe et bravo à tous pour votre temps, votre engagement et votre ingéniosité !

 

More Cloud stories
24 novembre 2020

Succès des projets d’IA : quand le Cloud et le Edge montrent leur complémentarité

Suite au webinar co-organisé par IBM et IDC sur le sujet du cloud et de l’edge computing au service de l’industrialisation des projets Data & IA dont vous pouvez trouver le replay ici : https://weevents.idc.com/d/27qc9p?RefID=IBM-track  IDC nous présente une synthèse de l’intérêt de l’usage de ces technologies combinées comme accélérateurs des projets d’Intelligence Artificielle. Le […]

Continue reading

23 novembre 2020

Les développeurs et leurs super-pouvoirs

« — Developers, come and get your love! » Xavier Rey-Robert , Developer Advocate – IBM   Les développeurs ont vu, au cours des deux dernières décennies, leurs pouvoirs croître considérablement en même temps qu’ils gagnaient en reconnaissance et étaient perçus comme des atouts précieux au sein des entreprises.     Bien sûr, cela ne s’est […]

Continue reading

12 novembre 2020

IBM Cloud Code Engine : vers le serverless 2.0 !

IBM Cloud Code Engine est une plate-forme entièrement gérée et sans serveur (serverless, FaaS [1]) qui exécute vos charges de travail conteneurisées, y compris les applications Web, les micro-services, les fonctions événementielles ou les travaux par lots (batch). Code Engine crée même des images de conteneurs à partir de votre code. Étant donné que ces […]

Continue reading