Cloud

Gérer la croissance exponentielle des données et la modernisation des applications

Share this post:

Pour rester compétitives, les entreprises qui s’appuient sur des applications pour traiter les données de leurs différentes fonctions métier doivent tenir compte de multiples tendances et exigences.

Premièrement, à mesure qu’elles se développent, leurs applications doivent évoluer en conséquence afin de s’adapter à ce rythme de croissance, voire de le surpasser. En effet, si les applications traditionnelles restent souvent opérationnelles, ce n’est pas le cas de l’architecture monolithique associée qui ne suit pas toujours facilement l’évolution des besoins. Pour tester et déployer ces applications, les développeurs ont besoin d’un environnement stable et doté de tous les correctifs nécessaires avec un système d’exploitation complet, dont la maintenance peut s’avérer fastidieuse, notamment lorsque l’entreprise a besoin de plusieurs instances de ces environnements.

Deuxièmement, la quantité de données non structurées (comme les images et les vidéos) habituellement traitées par les applications modernes ne cesse de croître et on estime que 80 % de la totalité des données seront non structurées d’ici 2025. Un exemple de ce type d’application moderne est une application IoT qui collecte les données de capteurs installés sur le sol d’une usine ou dans un environnement médical, puis effectue une catégorisation et d’autres tâches d’analyse sur les données.

Troisièmement, les entreprises ont de plus en plus d’obligations réglementaires et sectorielles à respecter en matière de confidentialité des données, de sécurité et de gestion de la conservation des documents. En général, les solutions de stockage traditionnelles ne disposent pas d’emblée des nombreuses fonctionnalités requises pour garantir cette conformité et n’ont pas la capacité de répartir automatiquement les données entre les différents sites pour assurer la reprise après incident sans effort supplémentaire ni cycles d’E/S qui peuvent dégrader les performances.

Qu’est-ce que cela veut dire pour le développement d’applications ?

En réponse aux deux premières observations, une nouvelle approche a fait son apparition, qui permet aux entreprises d’ajouter des ressources et de mettre les applications à jour plus rapidement que ne le permettaient les environnements d’applications monolithiques traditionnels. Les applications cloud natives s’exécutent dans des conteneurs organisés en clusters de microservices discrets plutôt qu’en tant qu’application monolithique unique.

L’utilisation de conteneurs offre aux entreprises une très grande souplesse. Elles peuvent distribuer les applications sur des nœuds de traitement dans différents sites, réutiliser les composants, améliorer la sécurité en isolant les processus, diffuser en rafale des composants d’application rapidement et de manière sélective, et accélérer le déploiement et l’application de correctifs. Tous ces éléments aident les entreprises à faire évoluer les ressources de leur infrastructure à la hausse ou à la baisse, selon leurs besoins.

En ce qui concerne le troisième lot d’exigences en matière de données que les entreprises doivent respecter, en revanche, les applications cloud natives en conteneurs n’ont pas eu le succès escompté car elles ne proposaient pas de solution de stockage, de gestion et d’analyse des données à long terme via les données persistantes.

Pourquoi le stockage de persistance est-il important ?

Les données traitées par une application conteneurisée sont conçues pour disparaître lorsque le conteneur s’arrête, à moins que l’application ne stocke ces données sur un volume persistant. Cela pose problème pour les données que les entreprises doivent conserver pour des questions de conformité aux obligations légales et aux règles de sécurité et d’audit.

Par ailleurs, les entreprises ont souvent besoin d’avoir accès à des données persistantes et de les partager sur des instances d’application ou des applications séparées, et parfois même avec des clients ou des partenaires commerciaux dans différentes organisations.

Avec l’explosion de la croissance des données de tous types (images, vidéos, textes et documents en particulier), les entreprises doivent aussi faire face à la difficulté de gérer la croissance des données non structurées tout en restant rentables.

Pourquoi utiliser la solution de stockage de persistance IBM Cloud Object Storage ?

Pour les entreprises qui ont besoin d’une solution de stockage de persistance pour leurs applications conteneurisées, IBM Cloud Object Storage propose un ensemble complet de fonctionnalités capables de répondre aux besoins de gestion de données les plus variés. Que vous deviez partager des données entre différents services et fonctions d’application, respecter des exigences de conformité ou partager des données avec les utilisateurs finaux, IBM Cloud Object Storage propose un stockage économique, persistant et hautement disponible qui est bien adapté au stockage de tout type de données structurées, semi-structurées et non structurées (images, vidéos, texte, etc.). Cette solution prend en charge des classes de service de stockage, des volumes de données persistantes et l’intégration de Kubernetes et d’API.

En stockant vos données persistantes sur IBM Cloud Object Storage, vous pouvez bénéficier des fonctions de gestion de règles et de gouvernance des données avancées d’IBM. Elles incluent le paramétrage de périodes de conservation et d’expiration sur vos données ainsi que le contrôle de l’accès à ces données. Vous pouvez être certain que vos données persistantes respectent l’ensemble des normes ISO, sectorielles et nationales en vigueur en matière de confidentialité des données. De plus, IBM Cloud Object Storage garantit la sécurité de vos données persistantes en les chiffrant lorsqu’elles sont en transit ou au repos.

Lorsque vous placez vos données persistantes dans le cloud, vous voulez qu’elles soient disponibles à tout moment et partout où vos applications s’exécutent. IBM Cloud Object Storage vous permet de répartir vos données sur plusieurs data centers et sites afin de garantir différents niveaux de disponibilité et de résilience des données suivant votre cas d’utilisation métier.

IBM Cloud Object Storage prend en charge différents environnements tels que les conteneurs et Kubernetes. A l’aide du plug-in Kubernetes Flex-Volume qui connecte les compartiments IBM Cloud Object Storage à des pods de votre cluster, vous pouvez stocker des données persistantes de vos applications conteneurisées et profiter de tous les avantages d’IBM Cloud Object Storage.

Pourquoi Red Hat OpenShift on IBM Cloud ?

Kubernetes est une plateforme open source qui automatise les opérations de cluster Linux et gère les conteneurs. Elle élimine un grand nombre des processus manuels requis pour déployer et mettre à l’échelle les applications conteneurisées. Avec Red Hat OpenShift on IBM Cloud, vous pouvez créer des clusters IBM Cloud Kubernetes Service avec des nœuds de travail qui sont préinstallés avec Red Hat OpenShift sur le logiciel d’orchestration IBM Cloud Container Platform. Vous profitez de tous les avantages du service managé IBM Cloud Kubernetes Service pour votre environnement d’infrastructure de cluster tout en utilisant les outils OpenShift qui s’exécutent sur Red Hat Enterprise Linux pour vos déploiements d’applications.

Pour les applications qui s’exécutent sur Red Hat OpenShift Container Platform et nécessitent un stockage de persistance, IBM Cloud Object Storage est la solution idéale car elle offre la durabilité, la résilience, la performance et la conformité aux exigences réglementaires requises.

Découvrez comment vous familiariser rapidement avec Red Hat OpenShift et IBM Cloud Object Storage.

Inscrivez-vous pour une évaluation gratuite d’IBM Cloud Object Storage.

 

Cet article a été initialement écrit en anglais par Anish Sharma, Offering Manager, Cloud Object Storage et Rebecca Andrews, GTM Offering Manager, Cloud Object Storage, et publié le 11 novembre 2019 ici

 

IBM Watson & Cloud Services Marketing Leader

More Cloud stories
8 avril 2021

Sécurité informatique : la victoire aime la préparation

Le président américain Dwight Eisenhower, l’un des artisans incontestés de la victoire alliée pendant la Seconde Guerre mondiale, soulignait qu’« aucune bataille n’est jamais remportée en suivant le plan, mais aucune bataille n’est jamais remportée sans en avoir un ». Lee Morrison, instructeur de sports de combat médiatisé, résume : « l’attaquant a par définition toujours un […]

Continue reading

6 avril 2021

La sécurité silencieuse, garante de l’expérience utilisateur

Les impératifs de sécurité et d’expérience utilisateur sont parfois difficiles à concilier. Cependant, le recours à une protection silencieuse, telle celle apportée par l’approche ZeroTrust, permet de maximiser le niveau de sécurité, tout en préservant –voire en améliorant – l’expérience utilisateur. Le rôle d’un RSSI (Responsable de la Sécurité des Systèmes d’Information) est de protéger […]

Continue reading

23 novembre 2020

Les développeurs et leurs super-pouvoirs

« — Developers, come and get your love! » Xavier Rey-Robert , Developer Advocate – IBM   Les développeurs ont vu, au cours des deux dernières décennies, leurs pouvoirs croître considérablement en même temps qu’ils gagnaient en reconnaissance et étaient perçus comme des atouts précieux au sein des entreprises.     Bien sûr, cela ne s’est […]

Continue reading