Tech For Good

5 innovations qui vont contribuer à changer nos vies au cours des 5 prochaines années

Share this post:

5in5 – « De la graine à l’étagère »

Les chercheurs d’IBM du monde entier travaillent sur des solutions à chaque étape de la chaîne alimentaire.

Au cours des cinq prochaines années, la population du globe franchira la barre des huit milliards pour la première fois. Notre chaîne alimentaire complexe – déjà soumise aux changements climatiques et à un approvisionnement en eau limité – ne sera que davantage mise à l’épreuve.

Lorsque que la huit milliardième personne naîtra sur Terre, elle arrivera dans un monde plus connecté, plus interdépendant et plus ouvert au changement que celui que ses parents auraient pu imaginer. C’est l’avenir qui nous attend tous.

 

De la graine…

Jumelage : les doubles numériques dans l’agriculture aideront à nourrir une population croissante en utilisant moins de ressources.

Comment donnez-vous à un agriculteur qui n’a jamais mis les pieds dans une banque accès à un crédit ? En numérisant et en saisissant tous les éléments liés à l’agriculture, de la qualité du sol aux aptitudes du conducteur d’un tracteur, au prix du melon vendu sur le marché. C’est ce qu’on appelle un double numérique.

Au cours des cinq prochaines années, grâce à l’Intelligence Artificielle (IA), nous pourrons utiliser ces données pour prévoir avec précision le rendement des cultures. En effet, celles-ci permettront aux banques et aux institutions d’accorder un crédit aux agriculteurs, afin de les aider à se développer.

 

À la récolte…

Alerte révélation : la blockchain empêchera le gaspillage de davantage de nourriture.

D’ici cinq ans, nous éliminerons un grand nombre d’inconnues qui coûtent cher dans la chaîne d’approvisionnement alimentaire.

Des agriculteurs aux supermarchés et aux épiceries, chaque participant de la chaîne logistique saura exactement la quantité qu’il faut planter, commander et expédier.

La perte de nourriture diminuera considérablement. Les produits qui finissent dans les chariots des consommateurs seront plus frais – lorsque la technologie blockchain, les dispositifs IoT et les algorithmes d’IA associeront leurs forces.

 

Aux rayons des magasins…

Culture Club : la cartographie du microbiome nous protégera des mauvaises bactéries.

Dans les 5 années à venir, les inspecteurs en sécurité alimentaire du monde entier disposeront d’un nouveau pouvoir : la capacité d’utiliser des millions de microbes pour protéger ce que nous mangeons. Ces microbes – certains propres à la consommation humaine, d’autres non- sont régulièrement introduits dans les aliments dans les fermes, les usines et les épiceries. Grâce à une nouvelle technique qui nous permet d’analyser leur constitution génétique à moindre coût, les microbes nous en apprendront beaucoup sur la sécurité de ce que nous consommons.

 

À la table…

Détecteurs d’assiettes : des capteurs dotés d’Intelligence Artificielle détecteront les agents pathogènes d’origine alimentaire à domicile.

D’ici cinq ans, les agriculteurs, les entreprises de transformation des aliments et les épiciers du monde entier, ainsi que les milliards de personnes qui cuisinent chez elles, seront en mesure de détecter sans effort des contaminants dangereux dans leurs aliments. Tout ce dont ils auront besoin, c’est d’un téléphone portable ou d’un plan de travail avec des capteurs dotés d’IA. Les chercheurs d’IBM créent de puissants capteurs portables dotés d’IA capables de détecter les agents pathogènes d’origine alimentaire où qu’ils se trouvent.

Ces capteurs de bactéries mobiles pourraient considérablement augmenter la vitesse d’un test de pathogène, de quelques jours à quelques secondes, permettant ainsi aux individus tout au long de la chaîne alimentaire de détecter la présence d’E. coli ou de Salmonelle nocifs avantqu’ils ne se déclarent.

 

À la poubelle…

Chirurgie plastique : un nouveau processus de recyclage radical donnera une nouvelle vie aux vieux plastiques.
Dans les cinq prochaines années, l’élimination des déchets et la création de nouveaux plastiques seront complètement transformées. Tout, des cartons de lait aux paquets de biscuits, en passant par les sacs d’épicerie et les emballages de fromage, sera recyclable et les entreprises de fabrication de polyester pourront récupérer les déchets et les transformer en quelque chose d’utile.

Cette transition sera alimentée par des innovations telles que VolCat, un procédé chimique catalytique qui digère certains plastiques (appelés polyesters) en une substance pouvant être directement réinjectée dans les machines de production de plastique afin de fabriquer de nouveaux produits.

 

 

Pour en savoir plus :

Business Development Leader IBM Client Center

More Tech For Good stories
15 octobre 2020

Digitalisation – Les Ressources Humaines à l’heure du bilan Post COVID-19

Depuis le mois de mars et le début de la crise COVID-19, les services de Ressources Humaines ont été mis à contribution de manière intensive afin d’organiser le travail à distance, de mettre en œuvre les dispositifs de chômage partiel pour la sauvegarde de l’emploi et enfin de planifier un retour au travail progressif et […]

Continue reading

13 octobre 2020

IBM aide ses clients à entrer dans l’Ere de la 5G

La 5G se caractérisera avant tout par ses nouvelles applications. Dans le monde industriel, il s’agira plutôt de la réalité augmentée pour assister les professionnels

Continue reading

7 octobre 2020

Le Mayflower : enrichir notre compréhension de la santé des océans grâce à un navire scientifique autonome et solaire

Le Mayflower, le bateau autonome qui traversera l’atlantique au printemps 2021 grâce à l’IA Watson, vient d’être mis à l’eau ! 15 mètres de technologie, 4.5 tonnes dont plein d’ordinateurs et de logiciel pour naviguer à 10 noeuds. Durant cette traversée il recueillera aussi beaucoup de données pour des équipes de recherche sur les mammifères […]

Continue reading