Développeurs

Hackathon Code pour Notre-Dame

Share this post:

Hackathon Code pour Notre-Dame : des solutions technologiques pour aider à préserver et restaurer des monuments historiques

 

Le contexte

Le 15 avril 2019, un incendie a éclaté dans l’édifice le plus emblématique et historique de France, la cathédrale Notre-Dame. Bien qu’une grande partie des œuvres d’art ait été sauvée, il y a eu des dommages structurels et le toit a été détruit. Des travaux de restauration sont actuellement en cours, mais il faudra peut-être jusqu’à 20 ans pour restaurer le site au plus près possible de son état initial.

Malheureusement, à l’instar de la cathédrale Notre-Dame, des centaines d’autres sites culturels emblématiques dans le monde ne sont pas préparés à faire face à des catastrophes comme les incendies, les inondations ou les tremblements de terre.

Ces bâtiments et ces sites pourraient certainement être préservés et restaurés plus rapidement si les technologies et les innovations actuelles étaient appliquées à leurs méthodes de préservation et de restauration.

 

L’événement

L’événement Code pour Notre-Dame s’est tenu le 24 juin 2019 au Village by CA Paris, un lieu reconnu pour abriter de nombreuses startups et pour être un carrefour de l’innovation. C’était l’endroit idéal pour ce hackathon spécial à Paris, où développeurs, designers et entrepreneurs se sont réunis pour apporter leurs idées et solutions.

L’architecte Jean-François Delhay – Chef du Bureau de l’Ingénierie et de l’Expertise technique à la Direction Générale des Patrimoines au Ministère de la Culture, était l’un des juges, aux côtés des juges Beatrice Dolle, architecte DPLG, Vincent Perrin, Expert en Intelligence Artificielle – IBM, Marie Schweitzer, architecte de l’Atelier Schweitzer, et Isabelle Tisserand, Directeur Digital Sales, IBM. Nassim Bettach, l’un des finalistes français du Call for Code de l’an dernier, a fait des recommandations et a servi de mentor technique aux participants tout au long de la journée.

 

L’événement a débuté par une présentation du challenge mondial Call for Code 2019. Jean-Pierre Courtiau, ancien Chef du Bureau de la formation continue des architectes au Ministère de la Culture, a présenté aux participants l’architecture de la cathédrale et précisé que leurs solutions devraient respecter la structure originale. Le reste de la matinée a été consacré à la formation des équipes, aux discussions et au brainstorming. Puis, en fin de journée, les équipes ont présenté leurs solutions au jury, qui a évalué les possibilités de financement, l’exécution, l’interface et l’expérience utilisateur ainsi que l’originalité des solutions.

Les équipes qui se sont démarquées

Nous avons été inspirés par tous les participants qui sont venus au Code pour Notre-Dame, par leur créativité et leur propension à utiliser les nouvelles technologies pour aider une grande cause.

Equipe Fair@work

L’équipe Fair@work a présenté une solution qui permet une prévention régulière et une évaluation des risques sur le lieu de travail, en l’occurrence le monument. Elle utilise un système automatisé de contrôle des risques par les travailleurs en mode SaaS et une application Web. Leur système permet non seulement d’évaluer plus régulièrement les risques à l’intérieur des monuments incluant leur structure, mais aussi les risques variables à l’extérieur des monuments (conditions météorologiques, événements, interventions en cours). Tout cela en continu et en complément des audits déjà existants.

  1. Fair@Work récupère les numéros de téléphone personnels des travailleurs des entreprises intervenant sur site, et leur envoie ensuite des questionnaires mensuels ou hebdomadaires adaptés à leurs activités.
  2. Les employés répondent anonymement sur leur téléphone, ce qui est possible grâce à plusieurs technologies mobiles déjà développées.
  3. La plateforme Fair@Work collecte ensuite les réponses des travailleurs via l’application mobile et les convertit en données analytiques exploitables.

Chaque semaine et/ou chaque mois, des indicateurs de performance clés (KPI) de risques permettent aux monuments d’établir automatiquement un plan de sauvegarde des biens culturels (PSBC) mis à jour et de transmettre des actions correctives ciblées aux entreprises qui travaillent sur site.

Les outils développés :

  1. Classement des espaces, Cartographie des risques
  2. Mécanisme d’alerte de sécurité ciblé
  3. Procédure d’évaluation régulière par le biais d’enquêtes
  4. Suivi complet de l’analyse des données des secteurs d’activité de chaque entreprise
  5. Classement des entreprises avec notation des risques assignés
  6. Mise à jour du Plan culturel de prévention avec mise à jour des priorités

 

L’équipe Fair@work a implémenté dans sa solution la compréhension du langage naturel et les API de The Weather Company disponibles sur IBM Cloud.

 

Équipe Gargouille

L’équipe Gargouille a imaginé une solution visant à optimiser la restauration des monuments historiques.

Leur application facilite les décisions en matière d’entretien et de restauration des monuments. Grâce à des photos, des rapports réalisés par les architectes et les employés, et des capteurs dans le bâtiment, les travailleurs peuvent se fier à toutes ces données et les comparer avec l’apprentissage automatique. Ils peuvent déterminer les zones, peintures, murs, objets, sculptures qui doivent être vérifiés et/ou maintenus à leur état original.

Les avantages de l’utilisation de l’apprentissage machine de cette manière sont essentiellement économiques, permettant de se concentrer sur les zones les plus critiques en cas de destruction et non sur les zones nécessitant un entretien minimum.

L’équipe Gargouille a implémenté les technologies suivantes dans sa solution : Node.js, l’apprentissage machine et Watson Visual Recognition.

 

Equipe Patrimonium

L’équipe Patrimonium a présenté sa plateforme IoT pour détecter et analyser les données du bâtiment. Leur application fait ce qui suit :

  • Rafraîchit les données existantes
  • Collecte de données à l’aide de nouveaux capteurs (sismique, RFID, crépitement, drones)
  • Évalue et prévient les risques
  • Aide à prendre des décisions importantes
  • Fournit un guide d’action (casque d’écoute VR & AR)
  • Fournit des rapports automatisés

 

Et le gagnant est…

Encore une fois, nous tenons à remercier tous les conférenciers, les juges, les mentors et surtout nos participants. Les développeurs peuvent aider à faire une énorme différence et à avoir un impact grâce à leurs idées innovantes et à leur code. Après de longues délibérations, les juges ont choisi l’équipe Fair@work comme gagnante ! Félicitations ! Nous espérons que toutes les équipes de Code pour Notre Dame poursuivront leur travail et soumettront leurs solutions finales au challenge mondial Code for Code 2019 encore ouvert jusqu’au 29 juillet 2019.

 

 

Témoignage de Monsieur Jean-François Delhay – Chef du Bureau de l’Ingénierie et de l’Expertise technique à la Direction Générale des Patrimoines au Ministère de la Culture :

 

 

Laissez-vous inspirer

Qui aurait cru que les technologies Cloud et un monument vieux de plusieurs siècles pouvaient si bien aller ensemble ? Si vous voulez en savoir plus sur la restauration des bâtiments, vous devez consulter notre kit de démarrage, Building Back Better to Reduce the Impact of Future Disasters.

 

Pour en savoir plus sur les technologies utilisées par les trois équipes mentionnées ici, consultez les ressources suivantes :

 

Developer Relations Marketing Leader IBM France

More Développeurs stories
24 juillet 2019

Embrassez la révolution des conteneurs avec IBM

Les développeurs ne jurent plus que par les conteneurs, une unité d’exécution facilitant le déploiement des applications et leur définition sous la forme de microservices. Reste que la gestion des conteneurs n’est pas toujours simple. Des services comme les IBM Managed Container Services peuvent aider les entreprises. La croissance folle des conteneurs L’émergence du Cloud […]

Continue reading

10 juillet 2019

Les défis du multi-Cloud

Le Cloud est un passage obligé, prédit IDC : pour rester compétitive, toute entreprise se doit d’avoir une stratégie Cloud mêlant des infrastructures sur site et publiques, en provenance de différents fournisseurs. Une transformation qui s’accompagne de l’adoption de nouvelles méthodes de développement agile. Le multi-Cloud devient la règle Fin 2020, 85 % des entreprises […]

Continue reading

14 juin 2019

L’IA au service de la maintenance avec IBM Equipement Maintenance Assistant

Lorsqu’un incident technique survient, il est essentiel de le résoudre au plus vite, sous peine de subir des pertes d’exploitation, parfois lourdes. Pour les équipes de maintenance, cela se traduit par des impératifs de réactivité et d’expertise. S’appuyant sur l’Intelligence Artificielle, l’assistant de maintenance peut répondre à cette double problématique.   Un assistant intelligent pour […]

Continue reading