Infrastructures

L’intelligence artificielle (IA) requiert de nouveaux types de systèmes

Share this post:

Les bénéfices du processeur POWER9

Le 5 Décembre 2017 IBM a annoncé la nouvelle génération de processeur POWER9. Cette neuvième génération est un changement fondamental dans la façon d’adresser les besoins de nos clients : il s’agit du premier processeur développé en collaboration avec le consortium OpenPOWER Foundation fort de plus de 350 membres. L’architecture POWER a été mis en mode Open Source à travers ce consortium en août 2013 pour tirer parti des innovations de nos partenaires tels que NVIDIA, Google, Mellanox, etc. De nombreuses innovations technologiques ont été introduites dans le processeur POWER9, certaines visant à exploiter des accélérateurs matériels avec une efficacité inégalée sur le marché, qu’ils soient des GPU*, FPGA** ou ASIC***.

Le Processeur POWER9 permet de tirer partie du potentiel des calculs accélérés grâce au lien vers les GPU NVLink 2.0, les liens CAPI 2.0 et la dernière génération PCI Express Gen4. De nouvelles techniques accélèrent de façon drastique l’entraînement et la précision des modèles pour le « Deep Learning » comme :

  • La mémoire cohérente entre CPU et GPU, qui permet d’abstraire la localisation des données d’apprentissage, base indispensable au « Large Model Support » (cf infra).
  • La 2ème génération du protocole NVLink de NVIDIA couplée au Power9 et l’interface PCI Express Gen4 qui offrent un énorme avantage de performance (lien 25 Gb/s).
  • Le « Large Model Support », pour exploiter de manière transparente des données dépassant la taille mémoire du GPU, conduisant à un apprentissage plus rapide et plus précis.
  • Le « Distributed Deep Learning » pour utiliser jusqu’à 64 serveurs avec GPU en mode cluster lors des phases d’entraînements de Deep Learning, avec une réduction par un même facteur des temps d’apprentissage.

Les deux supercalculateurs Summit et Sierra du Départements de l’Energie américain (DOE) en cours de déploiement sont au pinacle de la technologie du calcul intensif : ils sont conçus pour délivrer des puissances dépassant 200 petaFLOPS en calcul intensif et 3 exaFLOPS pour l’IA. Leur brique de base n’est autre que le serveur IBM POWER AC922, qui vous est accessible comme à tous les clients IBM. Ce serveur concentre toutes les technologies nécessaires pour une infrastructure d’intelligence artificielle d’entreprise. L’ère des calculs traditionnels basés exclusivement sur CPU est révolue : Les data scientists (datasticiens) réclament la performance la plus avancée dans le domaine de l’Intelligence Artificielle (IA), tout en utilisant des systèmes fiables et des frameworks Open Source.

 

La solution PowerAI

Pour faciliter et accélérer le déploiement de l’IA, PowerAI est une offre logicielle IBM « on premise » (dans votre centre informatique) fournissant dans un seul package simple à installer les 6 frameworks Open Source de deep learning les plus utilisés sur le marché (Tensor flow, Caffe, Theano, Torch, Chainer, Keras). Ce nouveau middleware de l’intelligence artificielle est optimisé pour les technologies OpenPOWER, et des inventions uniques de la recherche d’IBM lui permet d’obtenir des performances démontrées jusqu’à 50x supérieures à l’architecture x86. De plus, l’offre PowerAI entreprise propose des outils d’augmentation de la productivité des datasticiens tels que « IBM Spectrum Conductor with Spark » pour le partage intelligent de votre cluster de serveurs ou IBM POWERAI Vision pour vos applications de reconnaissance d’images. Dernier point fort, il est important de s’assurer du bon fonctionnement de ces différents éléments, c’est pour cela IBM propose le support intégral de PowerAI pour vous accompagner dans la réussite de vos projets.

Beaucoup de nos clients ont pris le virage de l’Open Source. POWER9 est l’occasion de mettre en place un environnement Open Source complet, tant au niveau logiciel que matériel. Linux reste Linux, il n’y a pas de différence dans vos applications ou dans le management de vos applications sur Linux on Power, à la différence qu’avec Power vous bénéficiez de plus de performance, plus de sécurité à un moindre coût d’acquisition et d’opération.

Des acteurs incontournables tels que Google, Rackspace, PayPal, etc. ont choisi Power pour les nouvelles applications IA de niveau « Enterprise ». Ce n’est pas un hasard : le système est conçu pour délivrer des performances élevées, en particulier pour les temps d’apprentissage en Deep Learning, le plus consommateur de temps et de ressources. Déployez en toute confiance sachant que la solution (matériel + logiciel) est optimisée pour les performances et satisfait aux besoins d’interopérabilité, le tout avec un support complet tout au long du cycle de vie du projet.

Pour en savoir plus sur PowerAI

Notes:

  • * GPU: Graphic Processor Unit
  • ** FPGA: Field Programmable Gate Array (logique programmable)
  • *** ASIC: Application Specific Integrated Circuit (composant spécifique)

 

IBM Power Server Product Leader

More Infrastructures stories
14 décembre 2021

L’équipe française de l’ISEP, lauréate du challenge Call for Code 2021 consacré au développement durable

Le Challenge Call for Code  a été créé par le producteur philanthropique David Clark, fondateur de la David Clark Cause. En partenariat avec le Haut-Commissariat des Nations Unies aux Droits de l’Homme, la Fondation Linux et​ IBM. Ce Challenge est ouvert aux développeurs, start-ups, universitaires, ONG du monde entier. L’objectif est d’imaginer des solutions innovantes open-source […]

Continue reading

14 décembre 2021

NEOMA et IBM collaborent pour former les étudiants au Marketing Digital

NEOMA Business School est l’une des meilleures écoles de commerce françaises. Son Mastère Spécialisé en Marketing et Data Analytics fait figure de référence parmi les Mastères dans sa catégorie. Dirigé par Françoise Bélonie Collard, il forme près de 80 étudiants hautement qualifiés dans le domaine de l’analyse de données au service du marketing digital, au cœur de […]

Continue reading

22 septembre 2021

La « data fabric » : La fin du « data hub » centralisé ?

Les données distribuées, en silos, continuent d’être le point de compression de l’exploitation et la gouvernance des données. L’intégration, la préparation de ces données, leur nettoyage, leur mise en qualité, leur exposition continuent d’être le défi de la création de valeur. Les « data hub » existants sont fortement sollicités pour accélérer, voire automatiser cette phase d’intégration […]

Continue reading