Créer un avenir durable avec l’Internet des objets et l’IA en périphérie

By and Mohab el-Hilaly | 5 minute read | 21 février 2022

Participez à un panel de discussion sur la durabilité et l’économie de l’avenir le 23 février, en partenariat avec la Chambre de Commerce du Montréal métropolitain :  ibm.biz/durabilite

Au Québec et partout au Canada, l’Internet des objets (IDO), l’informatique en périphérie et l’intelligence artificielle (IA) jouent un rôle central pour stimuler la durabilité et le rendement du capital investi dans des secteurs tels que la fabrication, l’aérospatiale, les services publics et les transports ferroviaires.

L’IA en périphérie aide les entreprises à créer de la valeur commerciale à partir des imposantes quantités de données recueillies par les capteurs et les points de données de l’Internet des objets. Les appareils d’informatique en périphérie avec puissance de calcul intégrée, y compris les caméras qui peuvent exécuter des modèles de reconnaissance d’images basés sur l’IA en périphérie, font en sorte que des décisions intelligentes en temps réel deviennent possibles, rapidement et de façon rentable.

En tant que chef du groupe-conseil canadien pour l’Internet des objets et l’IA en périphérie des services-conseils d’IBM Canada, mon but est d’aider les clients à trouver des façons d’améliorer leur excellence opérationnelle et d’optimiser leurs actifs alors qu’ils planifient un avenir numérique durable qui fait appel à l’IDO, à l’IA et à l’informatique en périphérie.

L’entretien prédictif réduit la consommation d’énergie et le bilan carbone

La réduction des temps d’arrêt et l’optimisation des actifs sont essentielles pour les entreprises qui dépendent de composantes physiques, telles que les transports ferroviaires, l’aérospatiale, l’automobile et les services publics. Si les actifs tombent en panne, cela peut être désastreux pour la réputation de l’entreprise et son flux de trésorerie, ou encore, provoquer une catastrophe écologique en raison d’un déraillement ou d’un déversement de pétrole.

Une vision numérique en périphérie alimentée par l’IA peut servir à détecter les pièces défectueuses avant qu’elles n’affectent l’entreprise ou l’environnement. Un processus de vision numérique entièrement automatisé saisit les informations visuelles à la source, telles que des images et des vidéos, puis s’appuie sur l’IA pour détecter les failles. Il émet des recommandations pour régler les problèmes au fur et à mesure qu’ils sont identifiés en temps réel, y compris la prévision des pièces nécessaires pour approvisionner les stocks requis pour l’optimisation de l’inventaire.

L’entretien prédictif peut être utilisé pour la fabrication ou l’industrie lourde, où l’Internet des objets collecte et surveille les données issues de l’usine et de la ligne de production grâce à des capteurs installés sur les machines et les composants individuels. Les signaux déclenchent des alertes qui informent les décideurs des actions correctives à prendre avant qu’un actif ne soit entièrement perdu, ou pour réagir à un accident. De plus, les données recueillies à partir des capteurs peuvent être utilisées comme entrées pour alimenter les modèles d’IA ou d’apprentissage machine (ML), lesquels sont entraînés à partir de données historiques, afin de prédire l’heure et le lieu de défaillance de composants spécifiques avant qu’elle ne survienne.

Détecter et prévoir rapidement les problèmes avec l’IA diminue le bilan carbone d’une entreprise en optimisant ce qui suit :

  • la consommation de carburant et d’énergie tout en optimisant la production;
  • l’exploitation des ressources humaines;
  • la synchronisation de l’extraction des ressources;
  • les niveaux de stock pour s’assurer que les pièces sont toujours disponibles tout en évitant les surplus.

La première étape consiste à avoir des données propres et régies correctement

Les données produites par les capteurs de l’Internet des objets sont au cœur de l’optimisation des actifs et de l’amélioration du rendement du capital investi, mais elles doivent être des données de qualité bien régies.

Sans données propres et bien régies, il n’y a aucun moyen d’évaluer l’impact de l’organisation sur l’environnement. Lorsqu’ils sont bien compris, les points de données engendrés par l’Internet des objets sont essentiels pour aider les entreprises à optimiser les actifs, à améliorer le rendement du capital investi, à avancer dans la voie de la durabilité et à mesurer leur bilan carbone.

Les organisations au Québec et partout au Canada prennent des mesures pour veiller à ce que les données provenant de leurs capteurs soient exactes et propres. Elles modernisent également leurs plateformes de données pour régir et gérer ces données. Elles élaborent des modèles d’IA pour détecter les problèmes, créer des plans prédictifs et normatifs d’intervention ou des recommandations de résolution de problèmes basés sur les données propres, afin que les décideurs puissent prendre rapidement les mesures correctives qui s’imposent. Au fur et à mesure que le mouvement croîtra, les résultats révolutionneront l’industrie.

« Une seule IBM » pour votre démarche de durabilité

Au Québec, les services-conseils d’IBM offrent à leurs clients 25 ans d’expérience dans le domaine et un service qui a fait ses preuves en matière de modernisation des données et d’expertise en durabilité. Alors que Montréal est en voie de devenir un centre d’expertise stratégique en matière d’IA pour le Canada, les clients constatent les avantages de travailler avec un seul fournisseur de services qui offre des solutions complètes, de la science des données et de la recherche aux logiciels et au matériel, en passant par les serveurs et les services-conseils.

Alors que la durabilité devient un impératif commercial, chaque organisation a le devoir de contribuer positivement à la protection de l’environnement. L’utilisation des points de données produits par l’Internet des objets, par exemple, les données météorologiques et d’émissions de carbone, peut aider les entreprises à comprendre où elles se situent aujourd’hui et de quoi leurs données sont capables.

IBM offre à ses clients des technologies numériques et des modèles d’entreprise conçus pour surmonter leurs défis en matière de durabilité et pour tirer profit des occasions d’affaires. L’Internet des objets, l’IA et l’informatique en périphérie réinventent l’avenir durable au Canada. Pourquoi ne pas commencer aujourd’hui?

En savoir plus

Visiter le site de durabilité d’IBM

Lire La durabilité comme stratégie d’affaires fondamentale

Lire Lancez votre projet d’entreprise durable avec IBM Garage

Participez à un panel de discussion sur la durabilité et l’économie de l’avenir le 23 février, en partenariat avec la Chambre de Commerce du Montréal métropolitain :  ibm.biz/durabilite

Mohab el-Hilaly, associé adjoint, chef du groupe-conseil canadien pour l’Internet des objets et l’IA en périphérie, IBM Canada

LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/mohab-el-hilaly-2a486b16/

[autopilot_shortcode]