Garantir l’avenir de la chaîne d’approvisionnement : se préparer à la quatrième révolution industrielle

By and Daniel Cascone | 4 minute read | 11 mars 2021

Lorsque les mesures de confinement à travers le monde ont entraîné la fermeture d’entreprises au début de 2020, les répercussions sur les rayons de nos magasins et sur la société elle-même ont été énormes. La pandémie a mis à nu les failles de la chaîne d’approvisionnement mondiale, et les entreprises ont perdu des millions de dollars en raison de leur incapacité à fournir leurs produits et services à temps.  

Les changements au niveau des chaînes d’approvisionnement ne sont pas nouveaux, bien sûr. Les entreprises cherchent depuis toujours à améliorer leurs processus afin de proposer de meilleurs produits ou services, plus rapidement et à moindre coût, grâce à des techniques de production allégée et à des mises à niveau technologiques telles que la chaîne de blocs, l’IdO, l’IA et l’augmentation de la main-d’œuvre pour répondre à l’évolution de la demande mondiale.  

Mais dans un monde post-COVID, les responsables de la chaîne d’approvisionnement devront faire face à un environnement très différent. Dans un contexte d’instabilité, la planification de la demande et de l’offre prend un tout nouveau sens.  

Le moment est venu de transformer, de moderniser et de créer les chaînes d’approvisionnement de demain. Nous devons diversifier nos chaînes d’approvisionnement et tirer parti des nouvelles technologies et plateformes afin de pouvoir intervenir rapidement face aux événements qui se produisent dans le monde, pour soutenir nos clients, stabiliser les entreprises et répondre aux besoins de la société en matière de soins de santé et d’alimentation. C’est essentiel à ce stade.  

Écoutez la rediffusion du Think Summit pour assister à une table ronde consacrée à la chaîne d’approvisionnement, à laquelle participent deux chefs d’entreprise : Joel Brown, directeur en chef, Centres de Services, Expérience Client, Bombardier, et Jonathan Wright, associé délégué, Réingénierie des processus cognitifs, IBM.   

Vous aurez l’occasion d’entendre les points saillants de notre discussion sur la façon dont les entreprises canadiennes peuvent garantir l’avenir de leurs chaînes d’approvisionnement afin de se préparer à la quatrième révolution industrielle 

  • Pourquoi est-il maintenant temps de moderniser les applications et les flux de travaux à travers les chaînes d’approvisionnement en passant à un environnement à nuages multiples et hybrides. Bombardier, par exemple, utilise l’automatisation de l’IA et l’infonuagique pour améliorer sa chaîne de valeur. Ils envisagent une modernisation complète de leur architecture en déplaçant notre infrastructure vers le nuage afin qu’elle puisse être soutenue dans toute l’entreprise, plutôt que localisée.  
  • Comment la planification continue des renseignements peut-elle rendre les chaînes d’approvisionnement plus résilientes. La prévision de la demande s’appuie sur l’IA, l’automatisation et de multiples sources de données, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’écosystème. Un inventaire adéquat, dans les bonnes zones géographiques et pour la bonne clientèle, permettra de réaliser des gains d’efficacité dans la chaîne d’approvisionnement.  
  • Pourquoi la résilience de la chaîne d’approvisionnement est-elle importante : Comment l’automatisation, l’IA et le flux de travaux intelligent faciliteront le travail des employés et leur collaboration avec les différents secteurs de l’entreprise. En favorisant la disponibilité en rayon, nous montrons que nous comprenons les besoins et les priorités des consommateurs 
  • Pour la société, la nouvelle chaîne d’approvisionnement met l’accent sur la durabilité et la responsabilité environnementale, sociale et organisationnelle. Par exemple, Bombardier utilise des systèmes de surveillance de l’état des aéronefs pour la maintenance préventive des aéronefs grâce à la surveillance à distance, au diagnostic à distance et à la réparation à distance pour un entretien plus rapide. Il s’agit d’une approche efficace et préférable tant pour l’environnement que pour le client final. 
  • La gestion des risques est essentielle. La pandémie a plongé l’offre dans des conditions d’instabilité et de risque sans précédent. La longue période marquée par un calme et une stabilité relatifs dans la chaîne d’approvisionnement est révolue. À l’avenir, la gestion des risques liés aux pandémies, aux guerres commerciales et à l’environnement sera un facteur clé dans les décisions concernant la chaîne d’approvisionnement, la technologie que nous utilisons et l’avenir de l’entreprise.  

La COVID-19 nous a appris que nous ne pouvons pas ignorer les menaces existentielles qui pèsent sur les employés, les consommateurs, la société et l’environnement. Il est essentiel d’assurer l’avenir de la chaîne d’approvisionnement pour faire face à ces menaces.  

Pour obtenir de plus amples renseignements sur la manière de garantir l’avenir de votre chaîne d’approvisionnement, consultez le site ibm.com/supply-chain 

Daniel Cascone, vice-président et associé délégué, Transformation des processus cognitifs, IBM 

LinkedIn: http://linkedin.com/in/daniel-cascone-92984a7