Une augmentation des investissements technologiques est nécessaire pour assurer la durabilité de l’environnement

By and Dave McCann | 2 minute read | 13 novembre 2020

Juste avant que la COVID-19 ne devienne la une de l’actualité mondiale, l’intérêt du public pour l’action environnementale était à son niveau le plus haut. Mais même si la pandémie a pour l’instant éclipsé le discours sur les changements climatiques en tant que centre d’attention principal, il apparaît que l’urgence de les atténuer est toujours aussi forte.

61 % des Canadiens déclarent que les gouvernements doivent intégrer davantage de technologie dans leurs stratégies environnementales selon un sondage effectué à l’échelle nationale par IBM Canada

Au cours du mois dernier, IBM a réalisé un sondage afin de prendre le pouls des Canadiens et de connaître leurs sentiments au sujet des changements climatiques, de l’impact de la COVID-19 et de la capacité de la technologie – en particulier l’intelligence artificielle – à encourager la durabilité mondiale.

Ce que nous avons appris, c’est que les Canadiens continuent de prendre l’environnement au sérieux et considèrent que la technologie joue un rôle important dans sa protection. Selon les conclusions du sondage, 75 % croient que le développement de l’intelligence artificielle et des technologies propres est important pour la préservation des ressources naturelles du Canada, notamment la santé des océans, et 72 % affirment que la recherche dans le secteur technologique est importante dans la lutte contre les changements climatiques.

La valeur évidente accordée à l’utilisation de la technologie pour protéger l’environnement pourrait être le reflet de la conviction de la majorité des Canadiens que la COVID-19 a ralenti les progrès dans la lutte contre les changements climatiques et du fait que la moitié d’entre eux est davantage préoccupée par l’environnement à l’aube de 2021 que l’année dernière, avant la pandémie.

Une croissance économique générée par les percées de la recherche et les investissements dans l’intelligence artificielle et les technologies propres

Lorsqu’on a interrogé les participants au sujet de l’éventuelle incidence des investissements dans la recherche et la technologie sur l’économie, la réponse a été sans équivoque. 73 % pour cent des Canadiens estimaient que l’avènement de technologies novatrices telles que l’intelligence artificielle était important pour la création d’opportunités économiques et la croissance. Par ailleurs 61 % pensent que les gouvernements devraient en faire plus pour intégrer la technologie dans leurs stratégies environnementales.

Le message adressé aux gouvernements est clair, mais il l’est aussi pour les entreprises et les diverses industries canadiennes. 55 % pour cent de ces répondants pensent que d’autres organisations devraient également accroître leur utilisation de technologies novatrices afin d’aider à protéger l’environnement.

Nous avons aussi appris que les Canadiens prennent également la santé de la planète en main, 74 % d’entre eux indiquant qu’ils adopteraient des solutions technologiques qui les aideraient à adopter un mode de vie plus respectueux de l’environnement.

Toutefois, l’élément le plus révélateur qui ressort du sondage est le fait que les Canadiens demeurent engagés envers la durabilité et l’utilisation de l’innovation dans le but de relever les défis posés par les changements climatiques, aujourd’hui et dans le futur.

 

Dave McCann, associé délégué, Services d’affaires mondiaux IBM, IBM Canada