L’intelligence artificielle peut-elle sauver la planète? Les Canadiens plus âgés sont les plus optimistes selon un sondage effectué à l’échelle nationale par IBM Canada

By and Jean-François Barsoum | 2 minute read | 11 novembre 2020

Au cours du mois dernier, IBM a réalisé un sondage afin d’en savoir plus sur la façon dont les Canadiens perçoivent l’utilisation de la technologie dans le but d’encourager la durabilité et de protéger la planète, en particulier en cette période exceptionnelle que nous vivons actuellement avec la pandémie de la COVID-19. Les résultats ont été surprenants.

Selon les conclusions, les différentes générations de Canadiens ont des visions divergentes de nos progrès dans la lutte contre les changements climatiques, de nos contributions personnelles à cette cause et de la capacité de technologies telles que l’intelligence artificielle et l’informatique quantique à aider à protéger la planète. Le sondage met également en évidence des différences en termes de perceptions de l’impact de la COVID-19 sur la durabilité environnementale du pays.

Même si les Canadiens de plus de 50 ans sont davantage enclins à croire que la COVID-19 a ralenti les progrès dans la lutte contre les changements climatiques, ils n’expriment pas une plus grande préoccupation en matière d’environnement qu’il y a un an. À l’inverse, les deux tiers des jeunes adultes (ceux qui sont âgés de moins de 30 ans) semblent de plus en plus pessimistes, affirmant se soucier davantage de l’environnement aujourd’hui qu’avant la pandémie.

Une partie de cette inquiétude accrue chez les Canadiens plus jeunes est peut-être due à la prise de conscience de leurs habitudes pendant la COVID-19. Selon le sondage d’IBM, les répondants âgés de moins de 30 ans admettent qu’ils ont adopté des habitudes beaucoup moins respectueuses de l’environnement au cours des sept derniers mois, notamment en achetant des masques jetables, en achetant en ligne et en utilisant davantage de sacs en plastique et de gobelets jetables.

Utiliser l’intelligence artificielle pour encourager la durabilité et protéger la planète

Les Canadiens plus âgés sont aussi les plus optimistes en ce qui concerne la capacité de la technologie à permettre de surmonter la crise climatique.

Alors que l’étude a indiqué qu’une écrasante majorité (75 %) des Canadiens pense que l’avènement de technologies comme l’intelligence artificielle et l’informatique quantique est important pour la protection des ressources naturelles du Canada, ceux de plus de 30 ans étaient plus enclins à croire qu’elles pourraient contribuer à réellement réduire l’empreinte écologique du pays.

Une des choses qui sont devenues claires grâce au sondage est qu’alors que nous faisons face à l’avenir en ces temps sans précédent, il est important pour les différentes générations d’être unies dans leur engagement envers la santé de la planète et d’explorer des façons nouvelles et novatrices d’encourager la durabilité et de protéger la planète.

Pour en apprendre davantage au sujet d’IBM et de notre engagement envers l’environnement, nous vous invitons à visiter le site suivant : www.ibm.com/ibm/environment/climate/position

Vous pouvez également lire le plus récent rapport environnemental, à : www.ibm.com/ibm/environment/annual/IBMEnvReport_2019.pdf