Contenu principal

Navigation par onglet

Ici, la technologie peut aider


 
Nos systèmes de transport physiques peuvent être instrumentés avec des capteurs, des compteurs, de petits appareils, des caméras, des téléphones intelligents, des appareils biométriques — ce qui nous donne la possibilité de mesurer, de détecter et de voir l'état exact de chaque chose. L'instrumentation, c'est détecter ce qui se passe maintenant — la température du roulement des roues d'un train, l'endroit où se trouve une valise mal placée, la fatigue du métal d'un pont. En même temps, des systèmes analytiques très pointus peuvent détecter des modèles et des relations, et ainsi permettre une prise de décision continuelle en quasi temps réel. Nous pouvons mieux planifier nos routes et nos horaires. Nous pouvons également optimiser nos véhicules, nos équipements et nos installations pour en multiplier la capacité.

Ici, la technologie peut aider.

 

Prédire la demande et optimiser la capacité Vidéo sur le transport plus intelligent : La gestion de la capacité (1 min 40 s, en anglais)

À l'aide d'outils analytiques, les fournisseurs de services de transport peuvent prédire la demande, aligner la capacité et déployer des biens. Autrement dit, adapter continuellement la conduite des opérations au sein du réseau.

Stockholm : de conducteurs à navetteurs
La ville de Stockholm se targue d'être la capitale mondiale la plus accessible, et le transport fait partie de cet objectif. En travaillant avec IBM, les élus municipaux ont créé le plus grand système de péage basé sur la congestion de la circulation (ÉU) en Europe. Ce n'est qu'une partie de la démarche de transport holistique qui comprend des services accrus de trains et d'autobus, des parcs de stationnement incitatifs et une billetterie intégrée. Après une année, le temps de navettage le matin avait baissé de 50 %.

Éviter la cohue dans les gares et les aéroports
Netherlands Railways (ÉU), un des réseaux nationaux les plus occupés d'Europe, et Aéroports de Paris, le deuxième plus important groupe de services aéroportuaires d'Europe, utilisent des logiciels IBM pour chorégraphier les équipements, les installations et les dizaines de milliers de variables pouvant avoir une influence sur la demande des passagers et la disponibilité des biens — ce qui simplifie les processus et améliore leurs performances en matière de temps.

Améliorer l'expérience client Améliorer l'expérience client

Si nos fournisseurs de services de transport — transport municipal, longs voyages ou transport de marchandises — peuvent livrer les informations et les services dont les clients d'aujourd'hui ont besoin, comme et quand ils les veulent, ils peuvent augmenter la satisfaction de la clientèle et, éventuellement, renforcer sa loyauté.

Autosuffisance des voyageurs
Air Canada (ÉU) offre plus de choix à ses passagers par le biais de divers réseaux en libre-service : des bornes interactives installées à l'aéroport et à l'extérieur de l'aéroport , et des applications pour appareils mobiles comme des téléphones intelligents. Les voyageurs peuvent réserver des voyages, s'enregistrer, télécharger leurs cartes d'embarquement, obtenir des mises à jour et se tenir informés durant tout leur voyage.

Des systèmes plus intelligents, ce sont autant de possibilités supplémentaires d'améliorer l'expérience des voyageurs. À titre d'exemple, si nous pouvons collaborer avec des fournisseurs de services connexes, nous pouvons donner aux voyageurs la possibilité de choisir d'autres modes de transport et leur fournir toutes les informations dont ils ont besoin durant leur voyage.

Faire du transport public un choix évident
Comptant 4,5 millions de personnes montant à bord d'autobus et de trains chaque jour, Singapour (ÉU) veut que le transport en commun fasse intrinsèquement partie du style de vie des usagers en leur offrant le plus de commodités possible et des choix optimaux. En se dotant d'une seule carte à puce, un usager peut utiliser tous les modes de transport, payer son stationnement et les péages, même faire de petits achats.

 

Améliorer l'efficacité opérationnelle tout en réduisant l'impact environnemental Vidéo sur le transport plus intelligent : L'efficacité opérationnelle (2 min 1 s, en anglais)

Une grande partie de l'infrastructure de transport des États-Unis existe depuis des décennies — à titre d'exemple, le chemin de fer de Long Island a 175 ans — et les fonctionnaires du transport en commun doivent gérer un ensemble complexe de biens vieillissants et plus récents. En analysant les données provenant d'un système de transport plus intelligent, nous pouvons savoir quand l'équipement a dépassé certains stades de sa vie utile et a besoin de réparation. Nous pouvons savoir à n'importe quel moment où sont les biens et dans quel état ils sont.

Toutefois, l'efficacité n'est pas le seul élément à considérer. Aux États-Unis, le secteur du transport estime être responsable de 32 % des émissions de dioxyde de carbone et subit d'énormes pressions pour mettre en place des solutions plus vertes.

Une société de transport maritime simplifie sa logistique
COSCO est la deuxième plus importante société de transport maritime du monde en matière de capacité. Elle s'est adjoint les services d'IBM pour optimiser son réseau de distribution. Résultats? Elle a réduit le nombre de centres de distribution de 100 à 40 sans impact sur la qualité des services; elle a également réduit ses coûts de logistique de 23 % et ses émissions de CO2 de 15 %.
 

Assurer la sécurité Vidéo sur le transport plus intelligent : La sécurité (2 min 17 s, en anglais)

L'incident terroriste qui s'est produit à bord d'un vol vers Détroit le jour de Noël en 2009 nous a cruellement rappelé que la sécurité reste la question primordiale pour toutes les entreprises de transport. En fait, les transporteurs aériens dépensent 5,9 milliards de dollars US par année en sécurité, et les aéroports consacrent plus de 60 % de leurs frais d'exploitation à la sécurité (ACI).

IBM travaille avec diverses entreprises — transport par terre et par eau, transport aérien et aéroports, transport routier rapide — pour utiliser des technologies de détection, la surveillance par vidéo, la biométrie et d'autres fonctions pour développer des moyens plus intelligents d'assurer la protection des usagers du réseau de transport.

À titre d'exemple, un service de livraison de colis italien a pu réduire son personnel de sécurité et augmenter le niveau de sécurité de sa dizaine de plateformes en utilisant une solution IBM qui centralise la surveillance des intrusions et comprend des lecteurs de contrôle d'accès, des vidéos numériques et des détecteurs de fumée.