Un projet de collaboration entre secteurs public, privé et universités crée de nouvelles assises économiques pour le Canada

Toronto (Ontario), le 10 avril 2012 — Les gouvernements du Canada et de l'Ontario, IBM (NYSE : IBM) et un consortium de 7 universités dirigé par les universités de Toronto et Western annoncent un projet conjoint d'investissement de 210 millions de dollars pour mettre sur pied un réseau d'innovation en recherche et développement en Ontario, qui créera 145 nouveaux emplois pour travailleurs hautement qualifiés et jettera de nouvelles assises économiques pour le pays.

IBM investira à hauteur de 175 millions de dollars jusqu'en décembre 2014 dans la réalisation du Centre de recherche et de développement IBM Canada, pièce maîtresse du projet annoncé aujourd'hui. Le gouvernement de l'Ontario pour sa part investira 15 millions de dollars dans la construction de ce centre, qui permettra de développer en Ontario les compétences nécessaires pour mettre au point les produits informatiques et de communications de l'avenir. L'initiative aidera aussi les entreprises ontariennes à exceller dans leurs domaines respectifs, tout en favorisant des économies et des gains d'efficacité en innovation.
Le gouvernement du Canada injectera 20 millions de dollars dans le projet pour permettre à un consortium de 7 universités du sud de l'Ontario et à IBM, son principal partenaire, d'installer deux superordinateurs de haute performance IBM Blue Gene/Q et de développer une plateforme d'informatique en nuage et d'informatique agile pour soutenir les activités de recherche collaborative. Le consortium aura accès au futur centre informatique IBM, en construction dans la ville de Barrie (en anglais), dès qu'il sera achevé, à l'automne de 2012. Des chercheurs et des petites et moyennes entreprises au Canada seront également invités à faire partie du consortium.

La formule de recherche collaborative mettra à la disposition des chercheurs universitaires et du secteur privé l'infrastructure de supercalcul et d'informatique en nuage pour les aider à analyser de grands volumes de données et à trouver des solutions aux grands défis auxquels le monde fait face. Les sujets qui retiendront l'attention des chercheurs sont les suivants :

  • Les problèmes vécus par les villes, à savoir l'urbanisation galopante et l'infrastructure vétuste.
  • Les défis en soins de santé causés par la croissance constante des coûts, et reliés aux maladies chroniques, par exemple les troubles cérébraux, et au long cycle de développement de nouveaux médicaments.
  • La préservation et la gestion de l'eau dans les agglomérations urbaines comme dans les bassins hydrographiques, notamment les zones naturelles, industrielles et agricoles.
  • La conservation et la gestion efficaces de l'énergie par l'entremise de la modélisation météorologique avancée et de technologies de réseau électrique intelligent.
  • L'innovation en développement de logiciels, pour créer des plateformes de traitement haute performance.

Le réseau virtuel de collaboration mettra côte à côte des chercheurs d'IBM et des scientifiques canadiens de renommée mondiale, favorisera la découverte de produits commercialisables et renforcera l'infrastructure numérique du Canada. Nous nous attendons à accueillir des partenaires supplémentaires à mesure que le projet avance et devient opérationnel.
IBM a occupé la troisième (en anglais) place en investissements dans la recherche et le développement l'année dernière*. Le Centre représente le premier laboratoire dédié à la recherche et développement d'IBM au Canada. Il complètera les investissements de plus de 6 milliards de dollars qu'IBM a consacrés aux activités de R et D à l'échelle mondiale et qui ont généré plus de 1,7 milliard de dollars en exportations du Canada.
Pour visionner une présentation de M. Bernard Meyerson, vice-président, Innovation, IBM, veuillez aller à http://bit.ly/Ick1ft (en anglais). Broll: http://www.mri.gov.on.ca/french/news/mediaroom.asp

CITATIONS

«Notre gouvernement mise sur les forces présentes dans la région pour favoriser l'avancement de la science et de la technologie et soutenir la création d'emplois de l'avenir, dès aujourd'hui», a affirmé l'Honorable Gary Goodyear, ministre d'État responsable de l'Agence fédérale de développement économique pour le sud de l'Ontario (FedDev Ontario). «Nous sommes fiers de notre investissement dans l'infrastructure d'informatique haute performance qui propulsera le sud de l'Ontario à l'avant-plan de la recherche et du développement dont l'importance est cruciale pour nos collectivités, et le potentiel commercial considérable.»

« Il s’agit d’une initiative des plus palpitantes, qui démontre que l’Ontario est un chef de file en recherche de pointe», a déclaré M. Brad Duguid, ministre du Développement économique et de l’Innovation, gouvernement de l’Ontario. « Grâce à l’engagement de l’Ontario envers la consolidation de son économie axée sur l’innovation, dotée d’établissements de recherche de premier plan, d’une main-d’œuvre des plus instruites et d’un environnement fiscal favorable aux entreprises, nous attirons en Ontario des projets de classe mondiale, comme celui du Centre de recherche et de développement d’IBM Canada.»
«À l'aube d'un nouveau siècle d'innovation pour IBM, nous investissons dans ce projet "d'incubation d'entreprises" afin de renforcer la compétitivité canadienne dans l'économie numérique mondiale sur le court et à long termes», a commenté M. John Lutz, président d'IBM Canada. «De concert avec notre gouvernement, nos universités et nos partenaires du secteur, nous adopterons de nouvelles approches novatrices pour accroître la productivité et la compétitivité de notre pays, en tirant profit de notre feuille de route séculaire en matière de recherche et développement en Ontario.»

«Le Canada a besoin de plus de secteurs d'activité fondés sur le savoir pour diversifier son économie encore trop dépendante des matières premières et des ressources naturelles, et pour combler son retard en innovation», a déclaré M. David Naylor, président de l'université de Toronto. «Ce projet collaboratif cible directement ces enjeux et met en place des réseaux modernes de recherche qui exploitent le potentiel de l'informatique haute performance dans le but de résoudre les grandes questions telles que la surveillance, la gestion et la distribution de l'eau, la gestion de l'énergie, l'urbanisme et la gestion de la circulation dans les villes intelligentes, de même que la combinaison de la science cognitive avec l'intelligence artificielle.»

«L'université Western est depuis longtemps à l'avant-scène de la recherche au Canada, recherche faisant appel à l'informatique haute performance, et nous sommes vraiment ravis de participer à ce consortium pour exploiter l'informatique en nuage dans le but d'examiner les quantités massives de données générées quotidiennement par la société», a commenté M. Amit Chakma, président, université Western. «Des neurosciences à l'environnement en passant par les applications industrielles, ce secteur regorge de promesses car il facilitera la recherche complexe et l'exploration des données en profondeur.»

Pour plus de détails sur les investissements faits par le gouvernement du Canada, le gouvernement de l'Ontario et IBM Canada, veuillez suivre #smarterontario sur Twitter et consulter le document Contexte de l'annonce :

Pour en savoir plus sur les initiatives d'IBM pour aider le monde à travailler plus efficacement, allez à http://www.ibm.com/planeteintelligente/ca.

*Source : Re$earch Infosource Inc. Canada's Top 100 R&D Spenders.

Renseignements

IBM

Carrie Bendzsa
Communications externes
IBM Canada Ltée
Tél. : 613 796-3880 Carrie.bendzsa@ca.ibm.com

Joanne Fortin
IBM Canada Ltée
Tél. : 514 964-8558 fortin@ca.ibm.com

Gouvernement du Canada
Michèle-Jamali Paquette
Directrice des communications
Bureau de l'Honorable Gary Goodyear
613 947-2956

Relations médias, Agence fédérale de développement
économique pour le sud de l'Ontario
519 571-6879

Ontario
Andrew Block, Bureau du ministre Duguid, 416 325-0362
Brigitte Marleau, Direction des communications MDEI, 416 325-2479

Université de Toronto
Laurie Stephens
416 978-2105

Université Western
Keith Marnoch
519 661-2111, poste 85468