Corporate Service Corps

A Triple Benefit
Communities have their problems solved.
IBMers receive leadership training and development.
IBM develops new markets and global leaders.

IBM développe la fibre humanitaire de ses salari

December, 12th 2008

Depuis l'été dernier, une centaine de salariés d'IBM sillonnent le Viet- nam, la Tanzanie ou le Ghana, pour participer au développement économique de ces pays. Une démarche philanthropique qui permet également de faire monter en compétences ces globe-trotters.

Ariane Huet-Broise porte encore un bracelet africain au poignet. Souvenir des six semaines que cette responsable des relations partenaires chez IBM vient de passer à Kumasi, deuxième ville économique du Ghana. Comme 99 autres salariés du géant informatique, elle a intégré le programme « Corporate Service Corps », lancé l'été dernier. Il vise, en collaboration avec des associations et des gouvernements locaux, à participer au développement économique de certains pays émergents. Identifier des débouchés commerciaux, apporter des solutions en matière informatique, de finance et d'organisation, développer les nouvelles technologies ou la formation... Les six pays choisis ont été la Tanzanie, les Philippines, le Vietnam, la Turquie, la Roumanie et le Ghana. En pratique, les salariés sont répartis par équipes de huit à dix personnes, de nationalité et de compétences diverses (architectes informatiques, chercheurs, juristes...) qui, pendant six mois, travaillent ensemble.

Le premier trimestre sert à préparer le voyage : l'équipe se documente sur la situation sanitaire, culturelle et économique du pays, en effectuant régulièrement des réunions à distance pour dresser des bases de travail. Le mois suivant se passe sur place. Puis, une fois que chacun a regagné son pays d'origine, l'équipe continue à collaborer pour étudier, entre autres, les opportunités locales pour IBM. Car si l'entreprise est déjà implantée en Roumanie et au Vietnam, elle n'a, en revanche, que des partenariats dans les quatre autres pays. Ce travail a tenté 5.000 salariés volontaires. Seuls 100 candidats ont été retenus. Une sélection d'autant plus rude qu'au-delà de l'aspect philanthropique, l'objectif d'IBM est, grâce à ces expériences, de développer les compétences et le leadership de ses hauts potentiels. « Une expérience internationale, dans des conditions difficiles parce qu'il y a peu de moyens et beaucoup de travail à fournir, est un atout en matière d'évolution de carrière », remarque Céline Marie-Audras, en charge du mécénat et du développement durable chez IBM. « Lorsque l'on travaille sans informatique - quand il y en a, le réseau s'interrompt cinq fois par jour -, les solutions classiques ne fonctionnent pas. Il faut trouver rapidement des alternatives mais aussi savoir convaincre et donner confiance, si l'on veut faire bouger les choses. J'ai également pris confiance en moi », renchérit Ariane Huet-Broise.

Identifier des opportunités Sa mission a consisté à aider l'Association des industries du Ghana, qui fédère de nombreuses PME. Au programme : installer une base de données répertoriant ses membres, rendre son système de comptabilité plus efficace ou encore donner aux industriels des informations sur le marché local, les matières premières disponibles et la qualité des produits, notamment dans les secteurs du bois et des graines. Son équipe était composée d'une Espagnole, d'une Brésilienne, de deux Américaines, de deux Indiens, d'un Egyptien et d'un Danois, qui se sont, eux, attelés au développement commercial de l'artisanat, à la mise en place d'un groupement de réparateurs de voitures et d'une structure pour les former ou encore à la gestion des stocks des huiles alimentaires. En janvier, une nouvelle équipe prendra le relais. Mais cette première expérience a déjà permis d'identifier des opportunités pour IBM dans ce pays. IBM Nigeria recrute pour un projet qui devrait se faire en lien avec le gouvernement d'Accra. CAROLINE MONTAIGNE Link to full article http://www.lesechos.fr/management/former/4802174-ibm-developpe-la-fibre-...

%%sidebarspace%%